Sélectionner une page

La Bibliothèque Humaniste de Sélestat, trésor de la Renaissance inaugurée en novembre 2018 à Sélestat, Grand-Est

La Ville de Sélestat a inauguré en novembre 2018 sa nouvelle Bibliothèque Humaniste, bibliothèque patrimoniale, inscrite au patrimoine mondial de l’humanité à l’UNESCO. Elle comprend la bibliothèque de l’école latine de Sélestat qui fut fondée en 1452, la plus ancienne bibliothèque publique conservée en Alsace. Elle conserve surtout la bibliothèque privée de Beatus Rhenanus : la plus importante bibliothèque d’un humaniste du XVIe siècle conservée en Europe. La Ville de Sélestat a confié au cabinet Métapraxis la mission de l’accompagner pour la programmation muséographique, la création du parcours de visite et la conception de la muséographie. Métapraxis a travaillé en particulier sur la vulgarisation et la médiation des contenus scientifiques et historiques : une nouvelle écriture pour une expérience de visite novatrice. Les visiteurs suivent un parcours libre, scénarisé en plusieurs séquences. La principale d’entre elles propose le parcours de l’enfant de Sélestat – avec pour première accroche son cahier d’écolier et pour conclusion le legs de sa collection à la ville. Les visiteurs suivent les étapes de la vie de Beatus Rhenanus : son enfance, sa formation, les rencontres déterminantes, ses convictions à travers ses travaux et son réseau d’amitiés à travers sa correspondance.

En parallèle, les visiteurs accèdent à l’explora du livre manuscrit et imprimé : l’histoire du livre, l’imprimerie à Sélestat, l’humanisme rhénan et européen. Enfin, les visiteurs arrivent au « trésor », le sanctuaire de conservation des ouvrages précieux, manuscrits et imprimés de la bibliothèque de l’humaniste. Entièrement vitrée, elle met une sélection d’ouvrages en exposition temporaire. Les visiteurs peuvent accéder aux contenus grâce à des feuilletoires numériques sur grandes tables tactiles. Métapraxis a assisté le Maître de l’ouvrage durant toutes les phases des études et des travaux de maîtrise d’œuvre pour faire entrer la Bibliothèque Humaniste dans une nouvelle dimension contemporaine, en particulier du point de vue de l’accessibilité des publics à son patrimoine par le biais de la médiation instrumentée.